Ressources et observations

Des perspectives originales et des points de vue personnels sur les développements et les tendances dans l'industrie.

Histoires de courtiers : Wayne Sudsbury et Bill Eves, Homeguard Funding Ltd.

mars 25, 2019
Soyez à votre meilleur
Financière First National SEC

« Félicitations à Stephen et à Moray d’avoir franchi le cap des 30 ans de First National. Homeguard est là avec vous depuis le début. Nous avons travaillé fort pour développer une relation de confiance et de respect mutuel entre nous. Nous avons apprécié travailler avec vous au cours des 30 dernières années et anticipons avec enthousiasme les 30 prochaines années, alors que la prochaine génération de courtiers s’apprête à prendre la relève. »

Fondée en 1983, Homeguard Funding est une firme de courtage hypothécaire familiale qui vient tout juste de célébrer son 35e anniversaire. Lorsque Wayne et Bill ont fondé la firme, ils avaient dans leur mire le centre-sud de l’Ontario principalement. Ils se concentrent principalement sur l’achat et le refinancement d’immeubles résidentiels. Ils entretiennent des relations à long terme avec leurs clients; pour preuve, des deuxième et troisième générations souscrivent aujourd’hui des hypothèques résidentielles auprès de Homeguard. Maintenant que Wayne et Bill en sont au crépuscule de leurs carrières, les deux fils de Wayne, courtiers depuis maintenant 15 ans, contribuent à garder la firme de courtage à jour sur le plan de la technologie et des systèmes à la fine pointe. Cependant, tout en s’adaptant au changement, Wayne et Bill maintiennent le cap. La firme de courtage travaille fort pour ses clients et facture des frais raisonnables pour bâtir la confiance et générer des références.

Wayne et Bill partagent leurs points de vue sur ce qu’ils perçoivent comme les changements les plus importants dans l’industrie, ce qui a contribué à la longévité de First National et ce qu’ils apprécient le plus de leur relation avec First National.

Quels sont les changements les plus considérables que vous avez observés dans l’industrie au cours de votre carrière?

BE : Il y a eu un virage évident vers la technologie. À nos débuts, nous devions remplir des formulaires sur papier carbone, négocier avec des bureaux de crédit, nous rendre à Toronto quatre fois par semaine pour présenter des montages aux prêteurs et attendre 30 jours pour obtenir des approbations. En cette ère numérique, tout se déroule beaucoup plus rapidement, notamment en matière d’approbations. 

En cette période de changements dans le marché, comment First National vous a-t-elle soutenu et soutenu vos clients?

WS : First National a toujours su maintenir une offre concurrentielle dans le marché et offrir des programmes plus avantageux que ceux d’autres prêteurs. L’entreprise a maintenu des pratiques commerciales agiles et sa capacité de s’adapter rapidement aux changements en proposant des produits que nous sommes en mesure de vendre dans le marché d’aujourd’hui. La cohérence des gens et des programmes fait aussi une grande différence. Nous apprécions l’absence de stress dans le processus de clôture ainsi que le fait que First National veille aux intérêts de nos clients. Ce ne sont pas juste les transactions qui comptent. Les gens sont tout aussi importants.

BE : Avec First National, vous savez toujours où vous vous situez. On ne nous dit pas toujours oui, mais, au moins, on comprend pourquoi lorsqu’on nous dit non. Les exigences en matière de documents sont raisonnables et conformes au montage en question. Et nous n’obtenons jamais des demandes de dernière minute de documents dont nous ne soupçonnions pas l’existence. First National nous soutient et facilite notre travail de représentation des clients.

First National a célébré son 30e anniversaire en 2018. Il s’agit d’un important jalon. À votre avis, à quoi sont attribuables la longévité, la croissance et le succès de First National?

BE : First National est une entreprise équitable et cohérente. L’entreprise ne connaît pas de hauts et de bas. Le service est excellent. La direction est compétente et l’entreprise continue d’innover en matière de marketing hypothécaire. Elle lance de nouveaux produits en temps opportun. La relance d’Excalibur est un excellent exemple. Notre équipe de First National déploie les efforts nécessaires dans le cadre de chaque transaction, mais jamais au détriment de la qualité. Cela se reflète dans les faibles arriérés de l’entreprise.

WS : Depuis toujours, First National fait figure de pionnière en matière de service et de technologie dans le secteur hypothécaire canadien. Stephen et Moray ont toujours veillé à ce que l’entreprise maintienne son avance concurrentielle. Ses équipes et ses employés – dont plusieurs travaillent pour l’entreprise depuis ses débuts – figurent parmi les meilleurs dans l’industrie. Nous entretenons une relation avec Stephen et Moray ainsi que plusieurs des personnes qui travaillent pour eux depuis 30 ans. Il existe une confiance fondamentale entre nous. Nous savons que nous avons droit à des réponses de qualité et au meilleur soutien qui soit pour nos clients.

Au cours des 30 dernières années, comment First National a-t-elle soutenu et favorisé le développement du réseau des courtiers hypothécaires?

WS : First National assiste à tous les principaux événements de l’industrie partout au pays. Elle agit comme commanditaire, fournit de l’éducation et tient des kiosques. Aussi, First National propose des conférenciers et agit parfois comme maître de cérémonie.

Quand avez-vous commencé à travailler avec First National et pourquoi avez-vous continué de développer la relation?

BE : Nous travaillons avec First National depuis près de 30 ans. En fait, nous avons célébré le 25e anniversaire avec l’équipe dans le sud. On apprend vite à aimer First National. Stephen, Moray et nombre d’autres personnes sont devenus des amis. Nous voulons toujours donner à First National la première chance lorsque c’est possible, car nous jugeons que l’entreprise le mérite vu sa réactivité, son expérience et son professionnalisme.

WS : Au cours des 15 dernières années, notre volume d’activités avec First National a augmenté. Notre directeur de compte, Alex Bruce, est un type responsable et à son affaire. Il fait preuve de gros bon sens et de logique. Nous entretenons une relation très profonde et engagée. Bill et moi prenons de l’âge. Pouvoir clore des transactions sans stress, c’est bon pour la pression sanguine et la santé.

Comment First National a-t-elle été au-delà du service pour vous et vos clients depuis les années que vous travaillez ensemble?

BE : Lorsque nous tenons une levée de fonds ou une activité caritative, First National est toujours là. En fait, First National a été commanditaire principale de notre 35e anniversaire. Nous recevons des invitations à des événements et des occasions de parfaire nos connaissances. Alex Bruce est notre ami, pas juste notre directeur de compte.

WS : Le programme des sommités est un gros plus. Nous accédons au rang de sommité année après année. C’est probablement en raison de toutes ces transactions que nous réussissons à clore sans stress.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus en ce qui concerne votre relation avec First National?

WS : Nous faisons affaire avec des gens francs, solides et honnêtes qui répondent sans détour à nos questions. Nos clients nous partagent constamment des commentaires positifs sur le service après-vente, le programme de garantie résidentielle, les remboursements anticipés et les rajustements de paiements. Un tel niveau de service nous place en position très avantageuse lorsqu’il est question des recommandations qui sont au cœur notre entreprise.

BE : Avec First National, il n’y a ni tergiversations ni surprises, qu’il soit question de pénalités, de paperasse ou d’expérience client.