Vous tenir informés : information sur la COVID-19 pour les clients résidentiels et les emprunteurs commerciaux
╲╱

Notre centre d’appel résidentiel connaît des temps d’attente plus longs que la normale.

Si vous êtes client résidentiel, éprouvez des difficultés financières liées à la COVID-19 et avez besoin d’aide pour effectuer vos paiements, veuillez soumettre une demande d’aide financière par l’intermédiaire de Mon Hypothèque.

Si vous êtes un emprunteur commercial qui vit des difficultés financières en raison de la COVID-19, veuillez écrire à notre équipe de paiements à l’adresse commercial.payments@firstnational.ca.

Soyez assurés que nous nous engageons à répondre à tous ceux qui ont communiqué avec nous.

Votre patience est appréciée, et nous vous remercions de votre compréhension.

Fermer

Commentaire Sur Les Prêts Hypothécaires Résidentiels pour la semaine du 19 octobre 2015

oct. 19, 2015, 13:23 by First National

Les plus récentes statistiques mensuelles concernant le marché immobilier canadien sont maintenant publiées et de nombreux observateurs ont été étonnés de constater le recul des ventes en septembre.

En effet, les ventes de maisons à l'échelle nationale affichent une baisse de 2,1 % pour ce mois par rapport au mois d'août. On note toutefois une hausse des ventes de 0,7 % sur douze mois. Les prix ont également continué de grimper pour afficher une augmentation de 6,9 % par rapport à septembre 2014.

Ces chiffres reflètent toutefois deux situations bien différentes. Si nous retirons des calculs les données de Toronto et de Vancouver, c'est une hausse des prix de 2,9 % que nous obtenons. L'Alberta et la Saskatchewan, par exemple, continuent de ressentir la pression de la chute des prix du pétrole. Bien que les prix soient plutôt stables dans la région, ceux de Calgary ont plongé de 34 %.

Dans l'ensemble, l'Association canadienne de l'immeuble estime que le marché est équilibré, comme l'indique la situation à Montréal, où les ventes ont augmenté de 5 % et les prix de 6 %.

L'on s'attend à un scénario semblable au cours des prochains mois. Cette semaine, par exemple, la Banque du Canada ne devrait pas annoncer de changements à sa politique. L'abordabilité continuera de pousser les acheteurs vers les zones à l'extérieur de Vancouver et de Toronto, où le prix des logements est plus bas, tandis que l'incertitude qui règne dans le secteur de l'énergie commencera à miner la confiance des consommateurs.