Vous tenir informés : information sur la COVID-19 pour les clients résidentiels et les emprunteurs commerciaux
╲╱

Notre centre d’appel résidentiel connaît des temps d’attente plus longs que la normale.

Si vous êtes client résidentiel, éprouvez des difficultés financières liées à la COVID-19 et avez besoin d’aide pour effectuer vos paiements, veuillez soumettre une demande d’aide financière par l’intermédiaire de Mon Hypothèque.

Si vous êtes un emprunteur commercial qui vit des difficultés financières en raison de la COVID-19, veuillez écrire à notre équipe de paiements à l’adresse commercial.payments@firstnational.ca.

Soyez assurés que nous nous engageons à répondre à tous ceux qui ont communiqué avec nous.

Votre patience est appréciée, et nous vous remercions de votre compréhension.

Fermer

Commentaire sur Les Prêts Hypothécaires Résidentiels pour la semaine du 2 mai 2016

mai 2, 2016, 16:53 by Maria Broekhof

La Banque du Canada s’est prononcée de façon particulièrement claire au sujet de l’évolution des taux d’intérêt au pays :  ceux-ci ne sont pas appelés à diminuer, à moins d’un « choc important ».

La déclaration émane du gouverneur de la Banque, Stephen Poloz, qui a pris la parole à New York la semaine dernière devant les financiers de Wall Street.

« Il faudrait un nouveau choc négatif, mais vraiment un choc important ou une accumulation de chocs mineurs », a expliqué M. Poloz,  citant un fort ralentissement économique mondial déclenché par un affaiblissement de la croissance aux États-Unis ou en Chine comme le genre de choc nécessaire pour que la Banque considère une réduction de taux.

Le gouverneur s’attend à ce que l’économie canadienne se remette à fonctionner « à plein régime cette année »,  étant d’avis que les plans de dépenses en infrastructures du gouvernement fédéral compenseront largement la pression à la baisse exercée sur l’économie par les bas prix du pétrole et l’atténuation des effets des faibles taux d’intérêt.