Vous tenir informés : information sur la COVID-19 pour les clients résidentiels et les emprunteurs commerciaux
╲╱

Notre centre d’appel résidentiel connaît des temps d’attente plus longs que la normale.

Si vous êtes client résidentiel, éprouvez des difficultés financières liées à la COVID-19 et avez besoin d’aide pour effectuer vos paiements, veuillez soumettre une demande d’aide financière par l’intermédiaire de Mon Hypothèque.

Si vous êtes un emprunteur commercial qui vit des difficultés financières en raison de la COVID-19, veuillez écrire à notre équipe de paiements à l’adresse commercial.payments@firstnational.ca.

Soyez assurés que nous nous engageons à répondre à tous ceux qui ont communiqué avec nous.

Votre patience est appréciée, et nous vous remercions de votre compréhension.

Fermer

Commentaire sur Les Prêts Hypothécaires Résidentiels pour la semaine du 8 août 2016

août 10, 2016, 09:27 by Maria Broekhof
Les deux marchés de l’habitation les plus vigoureux au pays semblent se diriger dans des directions opposées, et ce, même s’ils souffrent tous les deux du même problème fondamental : une offre limitée. 

En juillet, les ventes du Grand Vancouver ont chuté de 27 % en comparaison au mois de juin et ont reculé de 19 % comparativement à la même date l'année dernière.  Les prix, par contre, ont continué leur ascension sans précédent.  Les données de MLS indiquent une montée de près de 33 % par rapport à l’an dernier.  Le prix moyen d’une propriété (tous types confondus) a atteint 930 000 $. Les nouvelles inscriptions ont connu une baisse de 11 % depuis juin, mais demeurent 2,5 % plus élevées qu’il y a un an. 

Toronto a connu une forte hausse des prix et des ventes en juillet; les 9 989 propriétés vendues constituent un record pour le mois.  L’indice des prix MLS indique une hausse de 16,6 % du prix moyen des propriétés (tous types confondus), pour atteindre près de 710 000 %. Toutefois, le nombre de nouvelles inscriptions continue de baisser.

Montréal a connu une hausse des ventes de 3,0 % le mois dernier par rapport à l’année précédente et une augmentation correspondante de 3,0 % du prix médian, qui s’élève à 300 000 $.