Vous tenir informés : information sur la COVID-19 pour les clients résidentiels et les emprunteurs commerciaux
╲╱

Notre centre d’appel résidentiel connaît des temps d’attente plus longs que la normale.

Si vous êtes client résidentiel, éprouvez des difficultés financières liées à la COVID-19 et avez besoin d’aide pour effectuer vos paiements, veuillez soumettre une demande d’aide financière par l’intermédiaire de Mon Hypothèque.

Si vous êtes un emprunteur commercial qui vit des difficultés financières en raison de la COVID-19, veuillez écrire à notre équipe de paiements à l’adresse commercial.payments@firstnational.ca.

Soyez assurés que nous nous engageons à répondre à tous ceux qui ont communiqué avec nous.

Votre patience est appréciée, et nous vous remercions de votre compréhension.

Fermer

Commentaire sur Les Prêts Hypothécaires Résidentiels pour la semaine du 5 septembre 2016

sept. 7, 2016, 09:30 by Maria Broekhof
Les efforts déployés par la Colombie-Britannique pour atténuer l’effet des fonds étrangers sur le bouillant marché du logement de Vancouver pourraient être appuyés dans une certaine mesure par le Québec. On rapporte que le gouvernement provincial resserre les modalités de son programme d’immigrants investisseurs.

Le Québec veut empêcher les immigrants d’avoir recours au programme d’accessibilité seulement pour s’installer ailleurs au pays par la suite – la Colombie-Britannique et l’Ontario étant les provinces de prédilection. Le resserrement des critères fait en sorte que des immigrants ayant une propriété dans une autre province ou ayant des enfants qui fréquentent l’école dans une autre province se voient refuser l’entrée.

En Colombie-Britannique, la surtaxe de 15 % imposée aux acheteurs étrangers depuis le 2 août dernier ne semble avoir aucun effet.

Selon les données de la Chambre immobilière du Grand Vancouver (CIGV), les ventes – déjà en baisse – ont chuté de près de 23 % en août par rapport à juillet et de 26 % sur douze mois.

Les prix dans la région où la surtaxe s’applique ont baissé d’environ 8 % en août (par rapport à l’année précédente). Cependant, selon plusieurs, cette baisse est attribuable à une variation dans la composition des ventes. Dans la région couverte par la CIGV, les prix ont augmenté de plus de 31 % au cours des douze derniers mois, mais de seulement 0,3 % par rapport à juillet.