Vous tenir informés : information sur la COVID-19 pour les clients résidentiels et les emprunteurs commerciaux
╲╱

Notre centre d’appel résidentiel connaît des temps d’attente plus longs que la normale.

Si vous êtes client résidentiel, éprouvez des difficultés financières liées à la COVID-19 et avez besoin d’aide pour effectuer vos paiements, veuillez soumettre une demande d’aide financière par l’intermédiaire de Mon Hypothèque.

Si vous êtes un emprunteur commercial qui vit des difficultés financières en raison de la COVID-19, veuillez écrire à notre équipe de paiements à l’adresse commercial.payments@firstnational.ca.

Soyez assurés que nous nous engageons à répondre à tous ceux qui ont communiqué avec nous.

Votre patience est appréciée, et nous vous remercions de votre compréhension.

Fermer

Commentaire sur Les Prêts Hypothécaires Résidentiels pour la semaine du 19 septembre 2016

sept. 19, 2016, 15:58 by Maria Broekhof
Le niveau d’endettement des Canadiens a atteint un nouveau sommet.  De toutes les étonnantes statistiques du deuxième trimestre publiées cette semaine, c’est celle de la dette totale des ménages par rapport au revenu qui est la plus stupéfiante.

Les ménages canadiens empruntent 1,68 dollar pour chaque dollar de revenu disponible.  La dette des Canadiens s’élève donc maintenant à plus de 1970 milliards et dépasse ainsi le PIB national.  Le montant total de la dette comprend environ 1300 milliards de dollars en emprunts hypothécaires et 586 milliards de dollars en dette de consommation.

Le fardeau de la dette qui accroît continuellement peut être attribuable aux bas taux d’intérêt. Un nouveau rapport saisissant le démontre bien.  Selon TransUnion, un million de Canadiens seraient dans le pétrin si les taux d’intérêt étaient augmentés ne serait-ce que de 1 %.

Mais malgré cela, le marché de l’immobilier est toujours en effervescence.  À Vancouver, le marché a ralenti sans toutefois se refroidir.  Les statistiques de l’ACI ont démontré qu’à Vancouver, les ventes ont baissé de 19 % de juillet à août.  Cependant, les ventes ont augmenté d’environ 15 % par rapport à la même période l’an dernier.  Tout comme les prix qui sont en hausse de 31 % par rapport à la même période.  À Toronto, les ventes sont en hausse de 23 %, et à Montréal, les ventes ont augmenté de 13 % depuis un an.