Ressources et observations

Des perspectives originales et des points de vue personnels sur les développements et les tendances dans l'industrie.

Que s’est-il passé du côté des rendements obligataires cette semaine? Découvrez la réponse ici

août 9, 2019
Mise à jour sur les marchés de capitaux
Financière First National SEC

Comme nos deux gars de la trésorerie sont absents cette semaine, puisqu’ils ont droit à des vacances à profusion, tout ce à quoi vous avez droit cette semaine est une bonne dose de données hypothécaires! Je ne vais même pas tenter de rivaliser avec l’éloquence et l’humour dont les gars de la trésorerie font preuve semaine après semaine. Je vais plutôt m’en tenir aux faits, avec une possible rare référence à de célèbres films. Depuis le début de ma carrière, je dois endurer entendre des professionnels hautement éduqués (ou, si vous préférez, les spécialistes des obligations) me dire « Oh, tu n’es qu’un gars des hypothèques ». Alors, allons-y…

Dans mon commentaire, je vais me concentrer sur les prêts assurés par la SCHL. Il s’agit d’un segment du marché où First National demeure le principal prêteur au service d’acheteurs d’habitations multifamiliales. Au cours de la dernière semaine, nous avons été témoins d’une volatilité à l’échelle mondiale alimentée par les guerres commerciales faisant la manchette. Par conséquent, les rendements obligataires ont progressé, ceux des obligations du gouvernement du Canada de 5 ans et de 10 ans s’établissant à aussi peu que 1,20 point de base. Vu les faibles taux, nous observons une demande exceptionnelle du côté du financement de prêts de dix ans assurés par la SCHL, à un point tel que nous sommes d’avis que la demande surpasse l’offre dans l’ensemble de l’industrie. En réaction à la forte demande et aux fins d’équilibrer l’offre, sur une base limitée, First National a commencé à proposer des prêts assurés de 15 ans et de 20 ans à ses clients. Grâce à l’ajout de ce produit, nous sommes en mesure d’offrir à nos clients des prêts dont la durée varie d’un à vingt ans en plus de prêts à la construction assurés.

Le moment est-il venu pour vous d’envisager un très long terme pour votre prêt assuré? Bien, tenez compte du fait qu’il est actuellement possible de négocier un taux de 2,75 % à 3 % pour un prêt hypothécaire d’une durée de 15 à 20 ans. Si vous êtes propriétaire d’immeuble et n’envisagez pas de vendre avant longtemps, cela vous offre donc la possibilité de stabiliser votre principale dépense pour ensuite axer vos efforts sur l’exploitation la plus efficace possible de votre immeuble. Aussi, gardez à l’esprit que First National vous propose divers outils qui vous permettront de créer un plus grand effet de levier pendant la durée de votre prêt conventionnel ou assuré.

Difficile de croire que nous sommes presque déjà à la mi-août. Profitez à fond des dernières fins de semaine de l’été. Et ne vous en faites pas, car les enfants retournent à l’école bientôt!

Commentaire du gars des hypothèques anonyme

Notre équipe

Communiquez avec un de nos experts dès aujourd'hui