Robert Sanita: Défendre la diversité et l’excellence qui habite chaque membre de l’équipe

Financière First National SEC 26 mars 2024   mins

Robert Sanita explique pourquoi son mentorat et son leadership sont ses plus grandes contributions et pourquoi « nous nous efforçons de faire mieux » est la valeur qui résonne le plus à ses oreilles.

Ramène-nous au début de ta carrière chez First National.

RS : J’ai commencé en 2004. Je travaillais pour un prestataire de services juridiques tiers et First National était un client. Une amie proche et moi y travaillions ensemble. Elle a été embauchée par First National et n’avait que de bonnes choses à dire au sujet de l’entreprise. J’ai rencontré Kathy Lillie et j’ai été embauché sur-le-champ. Je me suis joint à l’équipe s’occupant des transferts. À l’intérieur de ma première année, j’ai été promu au poste de souscripteur; ensuite je suis devenu gestionnaire, puis gestionnaire principal avant d’accéder à mon actuel poste de directeur.

À quoi a ressemblé ta première année?

RS : C’était un environnement accueillant. J’apprenais à connaître les gens et les processus. Il y avait plusieurs personnes que je connaissais de mon emploi antérieur. D’emblée, tout le monde m’a accueilli à bras ouverts et a fait tout son possible pour me mettre à l’aise. À l’époque, nous étions une équipe assez restreinte, et c’était donc très intime. Nous avions vraiment l’impression de faire partie d’une famille.

Quel a été le moment qui t’a convaincu que tu étais là où tu devais être?

RS : Accéder à un poste de direction a été un grand accomplissement pour moi. C'était une occasion à saisir, et j’ai eu l’impression que la haute direction croyait en moi et me faisait confiance. C'est ce qui m’a donné l’occasion de faire ce qui me passionne : encadrer, mentorer et encourager.

Décris quelques étapes importantes de ta carrière.

RS : J’ai assez rapidement évolué vers la souscription. Devenir gestionnaire, puis gestionnaire principal, a été une étape importante. Je m’efforce toujours d’aller plus loin dans ma carrière, et ces promotions ont validé mes efforts et mon dévouement.

Quelle marque as-tu laissée sur l’entreprise?

RS : Mon encadrement. Je m’efforce d’aider les membres de mon équipe à faire mieux, toujours mieux, et à le faire avec cœur. Je suis le type de leader qui veut voir les gens progresser et je traite les gens comme j’aimerais qu’on me traite. Il est très gratifiant pour moi de savoir que j’ai joué ne serait-ce qu’un petit rôle dans la réalisation des objectifs de carrière de certaines personnes et dans le réinvestissement de leur expertise dans l’entreprise. J’ai également noué de solides relations avec des courtiers, dont plusieurs amitiés durables à terme.

Quelle est ta plus grande fierté à propos de ta carrière?

RS : J’ai été en nomination pour le titre de souscripteur de l’année en 2012. Ce fut un moment de fierté pour moi, car ce titre est décerné par des courtiers et seul un petit nombre de personnes sont mises en nomination. Cela m’a fait chaud au cœur d’être reconnu d’une manière aussi spéciale par mes pairs et par la communauté des courtiers hypothécaires.

Quels sont tes meilleurs souvenirs?

RS : Les partys de Noël et nos partys annuels de courtiers sont toujours mémorables. Nous travaillons beaucoup et n’avons pas l’occasion d’interagir énormément au cours de la journée, que ce soit entre les services ou avec les différentes équipes. Le fait de se réunir et de faire la fête crée un sentiment de camaraderie très fort. De nombreux courtiers assistent à notre party annuel. C’est formidable de voir des gens et d’établir des liens en personne. Le lendemain, lorsque vous leur parlez, vous venez de partager un moment avec eux. Ça rend les interactions beaucoup plus personnelles.

Laquelle des valeurs de First National résonne le plus à tes oreilles et pourquoi?

RS : Nous nous efforçons de faire mieux. C’est ce que j’essaie de faire dans ma vie personnelle ainsi que dans ma vie professionnelle. Les gens ne cessent jamais d’apprendre. Même aujourd’hui, après 20 ans, je continue à poser des questions, à essayer d’en apprendre davantage et à essayer de faire mieux.

D’après ton expérience, comment la culture de First National valorise-t-elle la diversité et met-elle en valeur les voix et les perspectives de tous les membres de l’équipe?

RS : Depuis le moment où j’ai franchi la porte de First National, je n’ai jamais ressenti le besoin d’être quelqu’un d’autre de qui je suis. Je n’ai jamais caché ma vie privée et je n’ai jamais eu l’impression que mon homosexualité allait m’empêcher de progresser. Au cours des dernières années, nous sommes devenus plus attentifs à la diversité. Ça n’a pas toujours été le cas. J’ai été très fier de prêter ma voix au premier comité sur la diversité et de raconter mon histoire comme employé homosexuel de First National. J’étais nerveux à l’idée de le faire, mais j’ai été tellement heureux de l’avoir fait pour de nombreuses raisons. Le fait d’avoir plus de voix qui se portent à la défense de la diversité améliore la façon dont nous nous comprenons et dont nous nous entraidons. Partager nos histoires peut inspirer d’autres personnes à embrasser la liberté d’être elles-mêmes. J’espère que le petit rôle que j’ai joué fera une différence.

Quels conseils donnerais-tu à des personnes qui développent leur carrière chez First National?

RS : Travaillez très fort. Croyez en vous. Participez activement et appropriez-vous le moment. N’ayez jamais peur de poser des questions. C’est ainsi que vous allez apprendre. Tout le monde ici est d’un grand soutien et prêt à répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser.

Quelque chose à ajouter en conclusion?

RS : On le dit souvent, mais First National est vraiment comme une famille. C’est peut-être cliché, mais c’est vrai. J’aime les personnes avec qui je travaille. Je les considère comme des amis et des membres de la famille. Et ça s’applique à tout le monde, des membres de mon équipe aux membres de la haute direction.


Histoires liées :

  • Haute direction
  • Anniversaires d’entrée en service
  • Anniversaire
  • 20 ans

Jason Ellis partage la clé de la réussite de sa carrière

26 mars 2024
  • Anniversaires d’entrée en service
  • Anniversaire
  • 15 ans
  • Gestion de services – prêts résidentiels

Brandon Stiff: Quand la confiance et la foi ouvrent la voie au potentiel et à la croissance

26 mars 2024
  • Souscription de prêts résidentiels
  • Anniversaire
  • Anniversaires d’entrée en service
  • 10 ans

Judah Osagie: Se sentir vu, entendu et habilité à construire des ponts

26 mars 2024

Carrières

Croissance continue. Ambition confiante. Excellence collaborative. Apprentissage en continu. Trouvez votre place, votre raison d’être et vos collaborateurs tout en vous bâtissant une carrière épanouissante au sein de First National.