Carina Meyer explique pourquoi elle valorise le courage

Financière First National SEC 16 mars 2023   mins

Carina Meyer, analyste commerciale en TI, en poste à Toronto, décrit son enfance en Afrique du Sud et explique pourquoi elle valorise le courage ainsi que ce que signifie #ChaqueFemmeCompte pour elle.

En l’honneur de la Journée internationale des femmes, nous vous présentons plusieurs femmes inspirantes de notre équipe. Ces femmes font preuve de leadership par la manière dont elles vivent dans le monde, dont elles partagent leur sagesse par leurs actions et leur intégrité et dont elles viennent en aide à d’autres jour après jour. Carina Meyer, analyste commerciale en TI, en poste à Toronto, décrit son enfance en Afrique du Sud et explique pourquoi elle valorise le courage ainsi que ce que signifie #ChaqueFemmeCompte pour elle. 

Q : Raconte-nous ton histoire dans tes propres mots.

CM : J’ai grandi en Afrique du Sud entourée de beaucoup de femmes fortes et indépendantes. La mère de mon père est devenue veuve à un jeune âge, avec trois jeunes enfants. Elle est allée à l’encontre des conventions de la culture afrikaans de l’époque et a gardé sa ferme et mon père avec elle. La mère de ma mère était connue comme la grand-mère sauvage. C’était une rebelle. Lorsqu’elle était adolescente, elle se rendait au derby en ville et faisait courir les chevaux des fermiers, allant ainsi à l’encontre de l’interdiction de son père. Ma mère était animée d’une force similaire. Elle n’attendait pas que les gens fassent ce qu’elle voulait qu’ils fassent. La façon dont ces trois femmes ont vécu leur vie a eu une énorme influence sur moi. 

En Afrique du Sud, j’ai grandi au sein d’une communauté afrikaans chrétienne très conservatrice. Le parcours était tracé d’avance : l’école, peut-être des études supérieures, le mariage et les enfants. Après mes études secondaires, j’ai commencé à travailler pour une entreprise d’aviation. C’est là où j’ai pu élargir mes horizons et commencer à penser par moi-même. Mais j’ai fini par suivre le parcours tracé en choisissant une vie « acceptable » de femme mariée et de mère. C’est au fil du temps que j’ai compris qu’il était important d’être heureuse en soi, d’affronter ses peurs et de vivre sa vie. J’ai mis un terme à mon mariage et je suis devenue amoureuse d’une personne extraordinaire. Nous nous sommes mariés il y a 11 ans et avons un fils merveilleux. Lorsque l’occasion de déménager au Canada s’est présentée, la décision a été facile à prendre pour moi. Je voulais montrer à mon enfant que la vie ne se résume pas au parcours tracé d’avance. Si je pouvais prendre ma vie en main et déménager au Canada à l’âge de 50 ans, il n’y avait rien qui était hors de sa portée. À notre arrivée, nous avons été très clairs sur le fait que nous voulions participer activement à notre communauté et faire une contribution concrète à l’économie.

Q : Pourquoi le mot courage résonne-t-il en toi pour illustrer la façon dont tu vis dans le monde?

CM : Il y a tellement de femmes dans des situations comparables à la mienne. Elles sont coincées dans des circonstances qui ne correspondent pas à ce qu’elles veulent. Elles vivent selon les règles de quelqu’un d’autre. Se libérer de l’image de la façon dont on est censé vivre demande du courage. T’affirmer en tant que personne, vivre la vie qui te passionne, atteindre les objectifs que tu définis et réaliser tes propres rêves, c’est courageux. Trop de nos décisions sont dictées par la peur. Ça prend une immense dose de courage pour surmonter ses peurs et se lancer avec confiance dans l’inconnu. 

Q : À partir de ton expérience de vie, quelle est la sagesse que tu souhaites partager avec d’autres femmes?

CM : Vous avez ce qu’il vous faut. C’est la plus grande peur qui retient les femmes. Faites vos choix de vie avec votre cœur pour refléter votre véritable personnalité. C’est quand j’ai commencé à le faire qu’un tout nouveau monde s’est ouvert à moi. Toute ma carrière a changé. Épanouissez-vous dans votre carrière et tentez d’exceller du mieux que vous le pouvez. Les résultats seront au rendez-vous à coup sûr. Vous aurez du succès. Lorsque vous parviendrez à vaincre vos peurs et à savoir que vous avez ce qu’il vous faut pour réussir exactement comme vous êtes, le monde s’ouvrira à vous comme vous ne l’auriez jamais imaginé. 

Q : Comment c’est de travailler chez First National en tant que femme et qu’est-ce qui t’inspire?

CM : J’ai travaillé pour une grande société en Afrique du Sud. Mais ça ne correspondait pas à ma personnalité. Lorsque j’ai déniché un poste que First National cherchait à pourvoir, j’ai consulté le site Web pour en savoir plus sur l’entreprise. C’est une toute petite phrase qui a attiré mon attention : la manière dont nous nous entraidons chaque jour. C’est Mika Hasanen qui m’a interviewée, et le tout s’est déroulé dans une aisance désarmante. Dès mon premier jour, c’est la diversité de l’équipe qui m’a frappée. J’ai tout de suite ressenti que la culture était ancrée dans le respect. Tout le monde a la main tendue, prêt à aider. Nous sommes tous là les uns pour les autres et veillons à ce que personne ne soit laissé derrière. Chacun a un rôle à jouer au sein de l’équipe, et tout le monde est valorisé. Pour moi, l’empathie est la mesure la plus importante d’un véritable leadership. J’ai fait mon entrée dans une nouvelle entreprise, dans un nouveau pays, dans une nouvelle culture, j’ai été acceptée inconditionnellement et on s’est occupé de moi immédiatement parce que je faisais désormais partie de l’équipe. 

Q : En 2023, #ChaqueFemmeCompte est le thème de la Journée internationale des femmes. Qu’est-ce que ça signifie pour toi?

CM : C’est une question d’équité, de reconnaissance de la diversité et de l’inclusion de chaque personne, et ça doit faire partie de l’ADN de toute société. Mais ça commence par chaque personne dans sa propre vie. Il appartient à chacune et chacun d’entre nous d'avoir volontairement conscience de l’importance de l’équité dans sa vie personnelle, sa communauté et son lieu de travail. J’ai mentionné plus tôt à quel point l’importance qu’accorde First National à « la manière dont nous nous entraidons » résonnait en moi. Et l’équité en fait partie intégrante. Si nous continuons toutes et tous à souscrire consciemment au principe de l’équité dans nos vies personnelles, ce sont notre lieu de travail, notre culture et notre équipe qui en bénéficieront et s’épanouiront.


Histoires liées :

IWD Samantha Hoskin - Bil
  • Journée internationale des femmes

Samantha Hoskin explique comment elle s’efforce de faire mieux

30 janv. 2024
IWD Alex Landry - Bil
  • Journée internationale des femmes

Alex Landry explique comment elle s’efforce de faire mieux

14 mars 2023

Carrières

Croissance continue. Ambition confiante. Excellence collaborative. Apprentissage en continu. Trouvez votre place, votre raison d’être et vos collaborateurs tout en vous bâtissant une carrière épanouissante au sein de First National.