Financière First National SEC

Prêter mieux pour vous

Mieux est un mot puissant. Pour notre équipe primée de prêts hypothécaires commerciaux, cela signifie se surpasser, aller au-delà de l’ordinaire pour écouter, conseiller et fournir des solutions de financement qui conviennent mieux à votre entreprise. De meilleures caractéristiques, de meilleures conditions, une meilleure planification, un meilleur service. C’est mieux pour vous à tous points de vue.

Mise à jour sur les marchés commerciaux

Lorsque les rendements obligataires varient, vous devez le savoir. Faites-vous livrer quotidiennement les plus récentes données sur les taux d'intérêt directement dans votre boîte de courriel.

Inscrivez-vous maintenant

Financements récents

Forts de notre expertise avec la SCHL, de notre vaste portefeuille de produits, de nos divers experts et de notre réactivité, nous avons réalisé un véritable travail de pionnier en finançant de nouvelles constructions à visée tant locative que générale ainsi que des entreprises immobilières en plein essor. 

Prenez financements récents ici

Apprenez à mieux nous connaître

First National aborde chaque situation à partir de la perspective de la personne qu’elle sert. Nous ne sommes pas de simples prêteurs. Nous sommes passionnés par le secteur de l’immobilier commercial et par nos clients, ceux-là même qui l’alimentent.

À la rencontre de notre équipe commerciale

Ressources et connaissances nouvelles

Bénéficiez des observations et des perspectives d’experts pour éclairer et orienter vos décisions en matière d’immobilier commercial.

Commentaire sur les marchés : Une analyse des variations de taux et des écarts de cette semaine et une mise à jour sur la BCE

  • Jason Ellis, chef de l’exploitation

Salutations aux participants du marché des hypothèques!

C’est un vendredi 13. De mauvaises choses pourraient se produire. Je vous souhaite la meilleure des chances, mais j’ai pour croyance que la chance est un concept créé par les faibles pour expliquer leurs échecs.

Meme: what if I told you that Friday 13th is a normal day?

Taux

La progression des marchés boursiers et la déroute des obligations gouvernementales se sont poursuivies pendant toute la semaine, car l’optimisme est de retour en ce qui concerne le commerce et une BCE très conciliatrice a encouragé les marchés. 

Le rendement des obligations du GdC de 5 ans est actuellement de 1,48 %. C’est 33 points de base de plus que le récent creux atteint mercredi dernier. Le rendement des obligations de 10 ans a gagné 35 points de base et s’établit maintenant à 1,47 %.

Ne vous en faites pas trop, cependant, si vous n’avez pas encore bloqué le taux de vos coupons hypothécaires. Les taux sur 5 ans demeurent relativement bas. En fait, ils demeurent 100 points de base moins élevés qu’ils étaient il y a un an.

BCE

La Banque centrale européenne (la « BCE ») a réduit ses taux de 10 points de base, à -0,50 %, cette semaine et elle a l’intention de les maintenir à ce niveau (et encore) dans un avenir prévisible. Elle a aussi annoncé qu’elle remettrait en place son programme d’assouplissement quantitatif (« AQ ») en novembre. (Conseil du gars de la trésorerie : L’AQ est une politique monétaire en vertu de laquelle une banque centrale achète des titres dans le marché dans le but d’augmenter la masse monétaire et de stimuler l’octroi de prêts ainsi que les investissements.) De plus, la BCE a revu à la baisse ses prévisions d’inflation et le président Draghi affirme que les risques pesant sur les perspectives sont à la baisse. Au cas où vous vous poseriez la question, VOILÀ une banque centrale « accommodante ».

Entre-temps, aux États-Unis, l’IPC de référence a gagné +0,3 % par rapport au mois précédent et +2,4 % sur douze mois. Dans les deux cas, les résultats sont supérieurs aux estimations médianes. Trump ne se soucie guère des signes d’inflation. Le président des États-Unis a lancé sur Twitter que [traduction] « la Fed aurait intérêt à baisser nos taux d’intérêt à ZÉRO ou moins » et il est allé jusqu’à qualifier les gouverneurs de la Fed de bouffons dans son gazouillis. Heureusement, les marchés financiers (tout comme la Fed d’ailleurs) font désormais fi de pratiquement tout ce que Trump publie sur Twitter.

La Fed se réunit de nouveau mardi prochain et la probabilité implicite d’une baisse (sur la base des contrats à terme sur les fonds fédéraux) s’établit à 98,5 %. Mais NON parce que Trump leur a dit de le faire.

Données

Les données sur les ventes au détail aux États-Unis rendues publiques ce matin indiquent une progression plus élevée que prévue (+0,4 % c. +0,2 %), car les Américains continuent d’acheter des autos, du bacon et toutes sortes de produits de consommation. La nouvelle a eu un effet encore plus positif sur les rendements des obligations du Trésor, car les consommateurs continuent de soutenir une économie frappée par des risques commerciaux et la faiblesse de l’économie mondiale.

Au Canada en août, les mises en chantier ont augmenté légèrement à 226 600 unités à rythme annualisé. C’est plus que ce qui était prévu et la tendance d’une solide conjoncture dans le secteur de la construction se maintient donc. Parmi les provinces, c’est l’Ontario qui mène le bal, tandis que la construction est à son plus faible en Colombie-Britannique, selon le rapport, mais il faut dire que cette province n’a pas bronché malgré la correction sur les plans des reventes et des prix. Chose certaine, dans l’ensemble, la construction se porte bien au Canada. Il convient peut-être de noter que les taux hypothécaires sur 5 ans sont entre 75 et 85 points de base de moins qu’il y a un an, ce qui a certainement contribué à atténuer l’impact de certains changements réglementaires imposés aux prêteurs.

Nouvelles émissions

Lundi, la Banque de Montréal a procédé à l’émission de billets subordonnées au titre de FPUNV cotés A (faible) par DBRS, avec un prix fixé dans le bas de la fourchette prévisionnelle à GdC+152. (Conseil du gars de la trésorerie : Les fonds propres d’urgence en cas de non-viabilité ouobligations FPUNV existent depuis l’après crise financière mondiale. Ces obligations sont automatiquement converties en actions ordinaires lorsque survient un événement déclencheur qui laisserait autrement la banque dans une situation où elle serait plus viable et aurait besoin d’une intervention gouvernementale.)

La province de l’Ontario a procédé à une réouverture de ses obligations à long terme arrivant à échéance en décembre 2050 à un écart de GdC+81,5. Les obligations sont cotées AA (faible) par DBRS. L’Île-du-Prince-Édouard a suivi, en émettant ses propres obligations à long terme ayant à échéance en 2051. Elles sont cotées A par DBRS et affichent un écart de GdC+104,5. Enfin, l’Alberta a aussi procédé à l’émission d’obligations arrivant à échéance en 2050. Elles sont cotées AA (négatif) par DBRS et vendues au prix de GdC+92,5. Si vous êtes un investisseur intéressé par de la dette publique bien cotée et assortie d’un écart, je vous invite alors à communiquer avec votre aimable négociateur de titres hypothécaires local. Vous pouvez acheter des TH LNH qui sont cotées AAA, mais dont le prix est fixé selon un écart PLUS LARGE que celui des obligations de l’Ontario. Aussi, les TH offrent l’avantage supplémentaire d’un paiement opportun de principal et d’intérêt qui, de surcroît, est garanti par le gouvernement fédéral et la Reine!

Enfin, la Fiducie du Canada pour l’habitation procède aujourd’hui à l’émission d’une nouvelle OHC de 5 ans. L’échéance devrait être fixée à décembre 2024 et le prix devrait tourner autour de GdC+32,5 points de base. Une autre excellente proposition axée sur la valeur.

Politique

Le premier ministre Trudeau a officiellement émis le bref convoquant une élection fédérale le 21 octobre. Que les entourloupettes commencent! Les plus récents sondages indiquent que les libéraux sortants et l’opposition conservatrice sont pratiquement nez à nez, avec environ 34 % chacun du vote populaire.

Mon idée du gouvernement idéal est celle d’un gars qui s’assoit à un pupitre dans une petite pièce et n’a qu’une seule décision à prendre : sur qui larguer une bombe nucléaire. L’homme est choisi en fonction d’un genre de test d’intelligence ou encore d’un tournoi physique comme un décathlon.

Courrier des lecteurs

Fabio Mahoney, un inspecteur de maçonnerie et lisseur de pavé, écrit : « J’ai commencé un nouvel emploi et j’ai de la difficulté à me faire de nouveaux amis. Que devrais-je faire? »

Vous posez la question au mauvais gars de la trésorerie. Moins j’en sais sur les affaires des autres, mieux je me porte. Je n’ai aucun intérêt à me soucier des autres. Une fois, j’ai travaillé avec un type pendant trois ans sans jamais connaître son nom. C’est le meilleur ami que je n’ai jamais eu. Encore aujourd’hui, il nous arrive de ne jamais nous parler. Lorsque des gens deviennent trop insistants pour devenir mes amis, j’aime les appeler par le mauvais nom pour leur laisser savoir que je ne me soucie guère d’eux. Merci d’avoir posé la question Frank.

Maintenant, allez profiter de la fin de semaine. Et n’oubliez pas ceci : si vous sentez la déprime vous envahir, peu importe la raison, sachez qu’un bon déjeuner règle tous les problèmes.

Bonne fin de semaine!

Le gars de la trésorerie

 

Commentaire sur les marchés : Une analyse des variations de taux et des écarts de cette semaine et une mise à jour sur la BCE

  • Jason Ellis, chef de l’exploitation

Salutations aux participants du marché des hypothèques!

C’est un vendredi 13. De mauvaises choses pourraient se produire. Je vous souhaite la meilleure des chances, mais j’ai pour croyance que la chance est un concept créé par les faibles pour expliquer leurs échecs.

Meme: what if I told you that Friday 13th is a normal day?

Taux

La progression des marchés boursiers et la déroute des obligations gouvernementales se sont poursuivies pendant toute la semaine, car l’optimisme est de retour en ce qui concerne le commerce et une BCE très conciliatrice a encouragé les marchés. 

Le rendement des obligations du GdC de 5 ans est actuellement de 1,48 %. C’est 33 points de base de plus que le récent creux atteint mercredi dernier. Le rendement des obligations de 10 ans a gagné 35 points de base et s’établit maintenant à 1,47 %.

Ne vous en faites pas trop, cependant, si vous n’avez pas encore bloqué le taux de vos coupons hypothécaires. Les taux sur 5 ans demeurent relativement bas. En fait, ils demeurent 100 points de base moins élevés qu’ils étaient il y a un an.

BCE

La Banque centrale européenne (la « BCE ») a réduit ses taux de 10 points de base, à -0,50 %, cette semaine et elle a l’intention de les maintenir à ce niveau (et encore) dans un avenir prévisible. Elle a aussi annoncé qu’elle remettrait en place son programme d’assouplissement quantitatif (« AQ ») en novembre. (Conseil du gars de la trésorerie : L’AQ est une politique monétaire en vertu de laquelle une banque centrale achète des titres dans le marché dans le but d’augmenter la masse monétaire et de stimuler l’octroi de prêts ainsi que les investissements.) De plus, la BCE a revu à la baisse ses prévisions d’inflation et le président Draghi affirme que les risques pesant sur les perspectives sont à la baisse. Au cas où vous vous poseriez la question, VOILÀ une banque centrale « accommodante ».

Entre-temps, aux États-Unis, l’IPC de référence a gagné +0,3 % par rapport au mois précédent et +2,4 % sur douze mois. Dans les deux cas, les résultats sont supérieurs aux estimations médianes. Trump ne se soucie guère des signes d’inflation. Le président des États-Unis a lancé sur Twitter que [traduction] « la Fed aurait intérêt à baisser nos taux d’intérêt à ZÉRO ou moins » et il est allé jusqu’à qualifier les gouverneurs de la Fed de bouffons dans son gazouillis. Heureusement, les marchés financiers (tout comme la Fed d’ailleurs) font désormais fi de pratiquement tout ce que Trump publie sur Twitter.

La Fed se réunit de nouveau mardi prochain et la probabilité implicite d’une baisse (sur la base des contrats à terme sur les fonds fédéraux) s’établit à 98,5 %. Mais NON parce que Trump leur a dit de le faire.

Données

Les données sur les ventes au détail aux États-Unis rendues publiques ce matin indiquent une progression plus élevée que prévue (+0,4 % c. +0,2 %), car les Américains continuent d’acheter des autos, du bacon et toutes sortes de produits de consommation. La nouvelle a eu un effet encore plus positif sur les rendements des obligations du Trésor, car les consommateurs continuent de soutenir une économie frappée par des risques commerciaux et la faiblesse de l’économie mondiale.

Au Canada en août, les mises en chantier ont augmenté légèrement à 226 600 unités à rythme annualisé. C’est plus que ce qui était prévu et la tendance d’une solide conjoncture dans le secteur de la construction se maintient donc. Parmi les provinces, c’est l’Ontario qui mène le bal, tandis que la construction est à son plus faible en Colombie-Britannique, selon le rapport, mais il faut dire que cette province n’a pas bronché malgré la correction sur les plans des reventes et des prix. Chose certaine, dans l’ensemble, la construction se porte bien au Canada. Il convient peut-être de noter que les taux hypothécaires sur 5 ans sont entre 75 et 85 points de base de moins qu’il y a un an, ce qui a certainement contribué à atténuer l’impact de certains changements réglementaires imposés aux prêteurs.

Nouvelles émissions

Lundi, la Banque de Montréal a procédé à l’émission de billets subordonnées au titre de FPUNV cotés A (faible) par DBRS, avec un prix fixé dans le bas de la fourchette prévisionnelle à GdC+152. (Conseil du gars de la trésorerie : Les fonds propres d’urgence en cas de non-viabilité ouobligations FPUNV existent depuis l’après crise financière mondiale. Ces obligations sont automatiquement converties en actions ordinaires lorsque survient un événement déclencheur qui laisserait autrement la banque dans une situation où elle serait plus viable et aurait besoin d’une intervention gouvernementale.)

La province de l’Ontario a procédé à une réouverture de ses obligations à long terme arrivant à échéance en décembre 2050 à un écart de GdC+81,5. Les obligations sont cotées AA (faible) par DBRS. L’Île-du-Prince-Édouard a suivi, en émettant ses propres obligations à long terme ayant à échéance en 2051. Elles sont cotées A par DBRS et affichent un écart de GdC+104,5. Enfin, l’Alberta a aussi procédé à l’émission d’obligations arrivant à échéance en 2050. Elles sont cotées AA (négatif) par DBRS et vendues au prix de GdC+92,5. Si vous êtes un investisseur intéressé par de la dette publique bien cotée et assortie d’un écart, je vous invite alors à communiquer avec votre aimable négociateur de titres hypothécaires local. Vous pouvez acheter des TH LNH qui sont cotées AAA, mais dont le prix est fixé selon un écart PLUS LARGE que celui des obligations de l’Ontario. Aussi, les TH offrent l’avantage supplémentaire d’un paiement opportun de principal et d’intérêt qui, de surcroît, est garanti par le gouvernement fédéral et la Reine!

Enfin, la Fiducie du Canada pour l’habitation procède aujourd’hui à l’émission d’une nouvelle OHC de 5 ans. L’échéance devrait être fixée à décembre 2024 et le prix devrait tourner autour de GdC+32,5 points de base. Une autre excellente proposition axée sur la valeur.

Politique

Le premier ministre Trudeau a officiellement émis le bref convoquant une élection fédérale le 21 octobre. Que les entourloupettes commencent! Les plus récents sondages indiquent que les libéraux sortants et l’opposition conservatrice sont pratiquement nez à nez, avec environ 34 % chacun du vote populaire.

Mon idée du gouvernement idéal est celle d’un gars qui s’assoit à un pupitre dans une petite pièce et n’a qu’une seule décision à prendre : sur qui larguer une bombe nucléaire. L’homme est choisi en fonction d’un genre de test d’intelligence ou encore d’un tournoi physique comme un décathlon.

Courrier des lecteurs

Fabio Mahoney, un inspecteur de maçonnerie et lisseur de pavé, écrit : « J’ai commencé un nouvel emploi et j’ai de la difficulté à me faire de nouveaux amis. Que devrais-je faire? »

Vous posez la question au mauvais gars de la trésorerie. Moins j’en sais sur les affaires des autres, mieux je me porte. Je n’ai aucun intérêt à me soucier des autres. Une fois, j’ai travaillé avec un type pendant trois ans sans jamais connaître son nom. C’est le meilleur ami que je n’ai jamais eu. Encore aujourd’hui, il nous arrive de ne jamais nous parler. Lorsque des gens deviennent trop insistants pour devenir mes amis, j’aime les appeler par le mauvais nom pour leur laisser savoir que je ne me soucie guère d’eux. Merci d’avoir posé la question Frank.

Maintenant, allez profiter de la fin de semaine. Et n’oubliez pas ceci : si vous sentez la déprime vous envahir, peu importe la raison, sachez qu’un bon déjeuner règle tous les problèmes.

Bonne fin de semaine!

Le gars de la trésorerie

 

Commentaire sur les marchés : Une analyse des variations de taux et des écarts de cette semaine et une mise à jour sur la BCE

  • Jason Ellis, chef de l’exploitation

Salutations aux participants du marché des hypothèques!

C’est un vendredi 13. De mauvaises choses pourraient se produire. Je vous souhaite la meilleure des chances, mais j’ai pour croyance que la chance est un concept créé par les faibles pour expliquer leurs échecs.

Meme: what if I told you that Friday 13th is a normal day?

Taux

La progression des marchés boursiers et la déroute des obligations gouvernementales se sont poursuivies pendant toute la semaine, car l’optimisme est de retour en ce qui concerne le commerce et une BCE très conciliatrice a encouragé les marchés. 

Le rendement des obligations du GdC de 5 ans est actuellement de 1,48 %. C’est 33 points de base de plus que le récent creux atteint mercredi dernier. Le rendement des obligations de 10 ans a gagné 35 points de base et s’établit maintenant à 1,47 %.

Ne vous en faites pas trop, cependant, si vous n’avez pas encore bloqué le taux de vos coupons hypothécaires. Les taux sur 5 ans demeurent relativement bas. En fait, ils demeurent 100 points de base moins élevés qu’ils étaient il y a un an.

BCE

La Banque centrale européenne (la « BCE ») a réduit ses taux de 10 points de base, à -0,50 %, cette semaine et elle a l’intention de les maintenir à ce niveau (et encore) dans un avenir prévisible. Elle a aussi annoncé qu’elle remettrait en place son programme d’assouplissement quantitatif (« AQ ») en novembre. (Conseil du gars de la trésorerie : L’AQ est une politique monétaire en vertu de laquelle une banque centrale achète des titres dans le marché dans le but d’augmenter la masse monétaire et de stimuler l’octroi de prêts ainsi que les investissements.) De plus, la BCE a revu à la baisse ses prévisions d’inflation et le président Draghi affirme que les risques pesant sur les perspectives sont à la baisse. Au cas où vous vous poseriez la question, VOILÀ une banque centrale « accommodante ».

Entre-temps, aux États-Unis, l’IPC de référence a gagné +0,3 % par rapport au mois précédent et +2,4 % sur douze mois. Dans les deux cas, les résultats sont supérieurs aux estimations médianes. Trump ne se soucie guère des signes d’inflation. Le président des États-Unis a lancé sur Twitter que [traduction] « la Fed aurait intérêt à baisser nos taux d’intérêt à ZÉRO ou moins » et il est allé jusqu’à qualifier les gouverneurs de la Fed de bouffons dans son gazouillis. Heureusement, les marchés financiers (tout comme la Fed d’ailleurs) font désormais fi de pratiquement tout ce que Trump publie sur Twitter.

La Fed se réunit de nouveau mardi prochain et la probabilité implicite d’une baisse (sur la base des contrats à terme sur les fonds fédéraux) s’établit à 98,5 %. Mais NON parce que Trump leur a dit de le faire.

Données

Les données sur les ventes au détail aux États-Unis rendues publiques ce matin indiquent une progression plus élevée que prévue (+0,4 % c. +0,2 %), car les Américains continuent d’acheter des autos, du bacon et toutes sortes de produits de consommation. La nouvelle a eu un effet encore plus positif sur les rendements des obligations du Trésor, car les consommateurs continuent de soutenir une économie frappée par des risques commerciaux et la faiblesse de l’économie mondiale.

Au Canada en août, les mises en chantier ont augmenté légèrement à 226 600 unités à rythme annualisé. C’est plus que ce qui était prévu et la tendance d’une solide conjoncture dans le secteur de la construction se maintient donc. Parmi les provinces, c’est l’Ontario qui mène le bal, tandis que la construction est à son plus faible en Colombie-Britannique, selon le rapport, mais il faut dire que cette province n’a pas bronché malgré la correction sur les plans des reventes et des prix. Chose certaine, dans l’ensemble, la construction se porte bien au Canada. Il convient peut-être de noter que les taux hypothécaires sur 5 ans sont entre 75 et 85 points de base de moins qu’il y a un an, ce qui a certainement contribué à atténuer l’impact de certains changements réglementaires imposés aux prêteurs.

Nouvelles émissions

Lundi, la Banque de Montréal a procédé à l’émission de billets subordonnées au titre de FPUNV cotés A (faible) par DBRS, avec un prix fixé dans le bas de la fourchette prévisionnelle à GdC+152. (Conseil du gars de la trésorerie : Les fonds propres d’urgence en cas de non-viabilité ouobligations FPUNV existent depuis l’après crise financière mondiale. Ces obligations sont automatiquement converties en actions ordinaires lorsque survient un événement déclencheur qui laisserait autrement la banque dans une situation où elle serait plus viable et aurait besoin d’une intervention gouvernementale.)

La province de l’Ontario a procédé à une réouverture de ses obligations à long terme arrivant à échéance en décembre 2050 à un écart de GdC+81,5. Les obligations sont cotées AA (faible) par DBRS. L’Île-du-Prince-Édouard a suivi, en émettant ses propres obligations à long terme ayant à échéance en 2051. Elles sont cotées A par DBRS et affichent un écart de GdC+104,5. Enfin, l’Alberta a aussi procédé à l’émission d’obligations arrivant à échéance en 2050. Elles sont cotées AA (négatif) par DBRS et vendues au prix de GdC+92,5. Si vous êtes un investisseur intéressé par de la dette publique bien cotée et assortie d’un écart, je vous invite alors à communiquer avec votre aimable négociateur de titres hypothécaires local. Vous pouvez acheter des TH LNH qui sont cotées AAA, mais dont le prix est fixé selon un écart PLUS LARGE que celui des obligations de l’Ontario. Aussi, les TH offrent l’avantage supplémentaire d’un paiement opportun de principal et d’intérêt qui, de surcroît, est garanti par le gouvernement fédéral et la Reine!

Enfin, la Fiducie du Canada pour l’habitation procède aujourd’hui à l’émission d’une nouvelle OHC de 5 ans. L’échéance devrait être fixée à décembre 2024 et le prix devrait tourner autour de GdC+32,5 points de base. Une autre excellente proposition axée sur la valeur.

Politique

Le premier ministre Trudeau a officiellement émis le bref convoquant une élection fédérale le 21 octobre. Que les entourloupettes commencent! Les plus récents sondages indiquent que les libéraux sortants et l’opposition conservatrice sont pratiquement nez à nez, avec environ 34 % chacun du vote populaire.

Mon idée du gouvernement idéal est celle d’un gars qui s’assoit à un pupitre dans une petite pièce et n’a qu’une seule décision à prendre : sur qui larguer une bombe nucléaire. L’homme est choisi en fonction d’un genre de test d’intelligence ou encore d’un tournoi physique comme un décathlon.

Courrier des lecteurs

Fabio Mahoney, un inspecteur de maçonnerie et lisseur de pavé, écrit : « J’ai commencé un nouvel emploi et j’ai de la difficulté à me faire de nouveaux amis. Que devrais-je faire? »

Vous posez la question au mauvais gars de la trésorerie. Moins j’en sais sur les affaires des autres, mieux je me porte. Je n’ai aucun intérêt à me soucier des autres. Une fois, j’ai travaillé avec un type pendant trois ans sans jamais connaître son nom. C’est le meilleur ami que je n’ai jamais eu. Encore aujourd’hui, il nous arrive de ne jamais nous parler. Lorsque des gens deviennent trop insistants pour devenir mes amis, j’aime les appeler par le mauvais nom pour leur laisser savoir que je ne me soucie guère d’eux. Merci d’avoir posé la question Frank.

Maintenant, allez profiter de la fin de semaine. Et n’oubliez pas ceci : si vous sentez la déprime vous envahir, peu importe la raison, sachez qu’un bon déjeuner règle tous les problèmes.

Bonne fin de semaine!

Le gars de la trésorerie

 

Commentaire sur les marchés : Une analyse des variations de taux et des écarts de cette semaine et une mise à jour sur la BCE

  • Jason Ellis, chef de l’exploitation

Salutations aux participants du marché des hypothèques!

C’est un vendredi 13. De mauvaises choses pourraient se produire. Je vous souhaite la meilleure des chances, mais j’ai pour croyance que la chance est un concept créé par les faibles pour expliquer leurs échecs.

Meme: what if I told you that Friday 13th is a normal day?

Taux

La progression des marchés boursiers et la déroute des obligations gouvernementales se sont poursuivies pendant toute la semaine, car l’optimisme est de retour en ce qui concerne le commerce et une BCE très conciliatrice a encouragé les marchés. 

Le rendement des obligations du GdC de 5 ans est actuellement de 1,48 %. C’est 33 points de base de plus que le récent creux atteint mercredi dernier. Le rendement des obligations de 10 ans a gagné 35 points de base et s’établit maintenant à 1,47 %.

Ne vous en faites pas trop, cependant, si vous n’avez pas encore bloqué le taux de vos coupons hypothécaires. Les taux sur 5 ans demeurent relativement bas. En fait, ils demeurent 100 points de base moins élevés qu’ils étaient il y a un an.

BCE

La Banque centrale européenne (la « BCE ») a réduit ses taux de 10 points de base, à -0,50 %, cette semaine et elle a l’intention de les maintenir à ce niveau (et encore) dans un avenir prévisible. Elle a aussi annoncé qu’elle remettrait en place son programme d’assouplissement quantitatif (« AQ ») en novembre. (Conseil du gars de la trésorerie : L’AQ est une politique monétaire en vertu de laquelle une banque centrale achète des titres dans le marché dans le but d’augmenter la masse monétaire et de stimuler l’octroi de prêts ainsi que les investissements.) De plus, la BCE a revu à la baisse ses prévisions d’inflation et le président Draghi affirme que les risques pesant sur les perspectives sont à la baisse. Au cas où vous vous poseriez la question, VOILÀ une banque centrale « accommodante ».

Entre-temps, aux États-Unis, l’IPC de référence a gagné +0,3 % par rapport au mois précédent et +2,4 % sur douze mois. Dans les deux cas, les résultats sont supérieurs aux estimations médianes. Trump ne se soucie guère des signes d’inflation. Le président des États-Unis a lancé sur Twitter que [traduction] « la Fed aurait intérêt à baisser nos taux d’intérêt à ZÉRO ou moins » et il est allé jusqu’à qualifier les gouverneurs de la Fed de bouffons dans son gazouillis. Heureusement, les marchés financiers (tout comme la Fed d’ailleurs) font désormais fi de pratiquement tout ce que Trump publie sur Twitter.

La Fed se réunit de nouveau mardi prochain et la probabilité implicite d’une baisse (sur la base des contrats à terme sur les fonds fédéraux) s’établit à 98,5 %. Mais NON parce que Trump leur a dit de le faire.

Données

Les données sur les ventes au détail aux États-Unis rendues publiques ce matin indiquent une progression plus élevée que prévue (+0,4 % c. +0,2 %), car les Américains continuent d’acheter des autos, du bacon et toutes sortes de produits de consommation. La nouvelle a eu un effet encore plus positif sur les rendements des obligations du Trésor, car les consommateurs continuent de soutenir une économie frappée par des risques commerciaux et la faiblesse de l’économie mondiale.

Au Canada en août, les mises en chantier ont augmenté légèrement à 226 600 unités à rythme annualisé. C’est plus que ce qui était prévu et la tendance d’une solide conjoncture dans le secteur de la construction se maintient donc. Parmi les provinces, c’est l’Ontario qui mène le bal, tandis que la construction est à son plus faible en Colombie-Britannique, selon le rapport, mais il faut dire que cette province n’a pas bronché malgré la correction sur les plans des reventes et des prix. Chose certaine, dans l’ensemble, la construction se porte bien au Canada. Il convient peut-être de noter que les taux hypothécaires sur 5 ans sont entre 75 et 85 points de base de moins qu’il y a un an, ce qui a certainement contribué à atténuer l’impact de certains changements réglementaires imposés aux prêteurs.

Nouvelles émissions

Lundi, la Banque de Montréal a procédé à l’émission de billets subordonnées au titre de FPUNV cotés A (faible) par DBRS, avec un prix fixé dans le bas de la fourchette prévisionnelle à GdC+152. (Conseil du gars de la trésorerie : Les fonds propres d’urgence en cas de non-viabilité ouobligations FPUNV existent depuis l’après crise financière mondiale. Ces obligations sont automatiquement converties en actions ordinaires lorsque survient un événement déclencheur qui laisserait autrement la banque dans une situation où elle serait plus viable et aurait besoin d’une intervention gouvernementale.)

La province de l’Ontario a procédé à une réouverture de ses obligations à long terme arrivant à échéance en décembre 2050 à un écart de GdC+81,5. Les obligations sont cotées AA (faible) par DBRS. L’Île-du-Prince-Édouard a suivi, en émettant ses propres obligations à long terme ayant à échéance en 2051. Elles sont cotées A par DBRS et affichent un écart de GdC+104,5. Enfin, l’Alberta a aussi procédé à l’émission d’obligations arrivant à échéance en 2050. Elles sont cotées AA (négatif) par DBRS et vendues au prix de GdC+92,5. Si vous êtes un investisseur intéressé par de la dette publique bien cotée et assortie d’un écart, je vous invite alors à communiquer avec votre aimable négociateur de titres hypothécaires local. Vous pouvez acheter des TH LNH qui sont cotées AAA, mais dont le prix est fixé selon un écart PLUS LARGE que celui des obligations de l’Ontario. Aussi, les TH offrent l’avantage supplémentaire d’un paiement opportun de principal et d’intérêt qui, de surcroît, est garanti par le gouvernement fédéral et la Reine!

Enfin, la Fiducie du Canada pour l’habitation procède aujourd’hui à l’émission d’une nouvelle OHC de 5 ans. L’échéance devrait être fixée à décembre 2024 et le prix devrait tourner autour de GdC+32,5 points de base. Une autre excellente proposition axée sur la valeur.

Politique

Le premier ministre Trudeau a officiellement émis le bref convoquant une élection fédérale le 21 octobre. Que les entourloupettes commencent! Les plus récents sondages indiquent que les libéraux sortants et l’opposition conservatrice sont pratiquement nez à nez, avec environ 34 % chacun du vote populaire.

Mon idée du gouvernement idéal est celle d’un gars qui s’assoit à un pupitre dans une petite pièce et n’a qu’une seule décision à prendre : sur qui larguer une bombe nucléaire. L’homme est choisi en fonction d’un genre de test d’intelligence ou encore d’un tournoi physique comme un décathlon.

Courrier des lecteurs

Fabio Mahoney, un inspecteur de maçonnerie et lisseur de pavé, écrit : « J’ai commencé un nouvel emploi et j’ai de la difficulté à me faire de nouveaux amis. Que devrais-je faire? »

Vous posez la question au mauvais gars de la trésorerie. Moins j’en sais sur les affaires des autres, mieux je me porte. Je n’ai aucun intérêt à me soucier des autres. Une fois, j’ai travaillé avec un type pendant trois ans sans jamais connaître son nom. C’est le meilleur ami que je n’ai jamais eu. Encore aujourd’hui, il nous arrive de ne jamais nous parler. Lorsque des gens deviennent trop insistants pour devenir mes amis, j’aime les appeler par le mauvais nom pour leur laisser savoir que je ne me soucie guère d’eux. Merci d’avoir posé la question Frank.

Maintenant, allez profiter de la fin de semaine. Et n’oubliez pas ceci : si vous sentez la déprime vous envahir, peu importe la raison, sachez qu’un bon déjeuner règle tous les problèmes.

Bonne fin de semaine!

Le gars de la trésorerie

 

Pourquoi nos clients nous choisissent et nous recommandent

De la sophistication de notre culture d’entreprise à la façon dont nous nous engageons avec nos clients et livrons pour eux, nous avons gagné la confiance et les recommandations de nos clients emprunteurs.Apprenez-en plus

geen-building

Solutions hypothécaires

La synergie de notre structure et de notre culture permet aux conseillers d’innover de manière ciblée et de mettre en œuvre de manière décisive des solutions intelligentes en matière de risques qui vous permettront d’atteindre vos objectifs.