Vous tenir informés : information sur la COVID-19 pour les clients résidentiels et les emprunteurs commerciaux
╲╱

Notre centre d’appel résidentiel connaît des temps d’attente plus longs que la normale.

Si vous êtes client résidentiel, éprouvez des difficultés financières liées à la COVID-19 et avez besoin d’aide pour effectuer vos paiements, veuillez soumettre une demande d’aide financière par l’intermédiaire de Mon Hypothèque.

Si vous êtes un emprunteur commercial qui vit des difficultés financières en raison de la COVID-19, veuillez écrire à notre équipe de paiements à l’adresse commercial.payments@firstnational.ca.

Soyez assurés que nous nous engageons à répondre à tous ceux qui ont communiqué avec nous.

Votre patience est appréciée, et nous vous remercions de votre compréhension.

Fermer

Commentaire sur le marché : Que s’est-il passé en 2021 jusqu’à présent? Vous trouverez la réponse ici.

  • Neil Silverberg, analyste, Marchés de capitaux

Ces quelques semaines de début d’année ont fait les manchettes et, si nous avons tous souhaité que l’année 2021 soit plus facile, je pense que nous pouvons nous avouer que nous nous sommes trompés. Heureusement, le hockey est de retour – en meilleure forme que jamais – avec une division entièrement canadienne et des rivalités rétablies. Des lignes virtuelles se tracent dans le sable partout au pays.

Taux et courbes

À l’approche de la fin de la deuxième semaine d’opérations boursières de l’année, les taux des obligations du gouvernement du Canada de 5 ans et de 10 ans se chiffrent actuellement à 0,44 % et à 0,83 % respectivement. Celle de 5 ans est en hausse de 7 points de base depuis le début de 2021 et celle de 10 ans, de 18 points de base.

L’idée de mesures de relance budgétaire supplémentaires, avec la poursuite de la politique monétaire, a donné à ce marché obligataire un très bon élan au cours des dernières semaines. Bien que les perspectives de croissance à court terme soient assombries par les nouveaux confinements décrétés en Ontario et au Québec, les investisseurs semblent négliger ce fait et se concentrer sur la distribution des vaccins, la croissance économique et une inflation future supérieure à ce qui était prévu auparavant.

Pour ce qui est de la courbe de crédit, les OHC de 5 ans rapportent 0,70 %, tandis que celles de 10 ans affichent un rendement de 1,19 %. Il est intéressant de noter que les écarts des obligations de 5 ans sont en baisse de 3 points de base depuis le début de l’année par rapport à l’obligation sans risque du gouvernement du Canada, tandis que le rendement obligataire est en hausse de 3 points de base. Le portrait est similaire pour les OHC de 10 ans : l’obligation a gagné 11 points de base depuis le début de 2021, tandis que les écarts sont en baisse de 6 points de base. Cela met en évidence la demande et la qualité des OHC, alors que les rendements globaux des obligations du gouvernement du Canada continuent d’augmenter.

Niveaux d’émission de la Fiducie du Canada pour l’habitation (FCH)

En 2020, la FCH a réalisé un total de 53 milliards de dollars d'émissions d’OHC. Il s’agit de son emprunt annuel le plus élevé à ce jour. Cela inclut la réintroduction de l’offre d’obligations de 3 ans pour la première fois depuis mars 2009, en plus de l’émission de 15 milliards de dollars en obligations de 10 ans. À titre de référence, en 2019, l’émission d’obligations de 10 ans s’est limitée à 8,75 milliards de dollars. Allant de l’avant, nous espérons voir d’aussi importantes émissions d’obligations de 10 ans afin de continuer de soutenir nos clients à la recherche de prêts hypothécaires de 10 ans.

En pleine première vague de COVID, les écarts des OHC s’étaient élargis sans surprise par de 25 à 30 points de base, mais ils avaient fini l’année avec un resserrement de 5 points de base pour les 5 ans et au beau fixe pour les 10 ans. Cela témoigne de l’excellente qualité de crédit de l’obligation et du covenant. De plus, la demande intérieure constante et la forte demande des investisseurs américains, asiatiques et du Moyen-Orient continuent de contribuer au rendement élevé des émissions obligataires de la FCH.

Au cas où vous l’auriez manqué

  • Le taux de chômage augmente lentement et se situe maintenant à 8,6 % (contre 8,5 % le mois dernier). Par rapport au pic enregistré en février 2020, avant l’arrivée de la pandémie, le Canada compte actuellement 574 000 emplois de moins.

     

  • Deux émissions de TH LNH « 975 » ont été lancées cette semaine. La première, de Merrill Lynch, totalisait 642 millions de dollars à un écart de GdC+33. La deuxième, de la Banque Laurentienne, totalisait 341 millions de dollars au même écart de GdC+33. Les deux émissions arrivent à échéance en décembre 2025.

     

  • La Banque du Canada prendra une décision concernant les taux d’intérêt la semaine prochaine, soit le 20 janvier. Il est largement attendu qu’il n’y ait pas de changement majeur de taux. Si la Banque du Canada réduisait les taux la semaine prochaine, cela entraînerait très probablement une nouvelle accentuation de la courbe. Assurez-vous de garder une longueur d’avance en lisant le commentaire de First National sur l’annonce concernant les taux qui sera publié le même jour.

Merci de m’avoir lu et bonne fin de semaine.

Neil